Modules et programmes

Chaque formation supérieure est composée d’unités appelées modules. Vous êtes de libre de choisir des modules indépendants pour vous constituer un programme de formation « à la carte » aboutissant à un diplôme. Autrement, vous pouvez choisir un programme préétabli par l’établissement. Tous les programmes aboutissent à un diplôme. Mais si vous choisissez vos modules, vous devez les combiner en vue d’obtenir un diplôme. Lorsque vous êtes admis, une place vous est réservée pour tous les modules du programme. Si optez pour un programme à la carte, vous devez faire une demande et être admis à chaque module tout au long de vos études.

Étudier à plein temps, à temps partiel ou à distance ?

La plupart des formations sont proposées à plein temps, ce qui suppose une quarantaine d’heures de cours par semaine. Il est néanmoins possible d’étudier à un autre rythme, comme à mi-temps (50 %), ce qui est le plus courant pour des études à temps partiel. Certaines formations sont également accessibles à distance. En optant pour le téléenseignement, vous pourrez étudier chez vous ou dans un centre d’enseignement municipal où des conseillers d’orientation pourront vous fournir conseil et assistance. Des réunions en présentiel peuvent être obligatoires pour certains cours à distance, mais pas pour tous.

Notes et crédits dans l’enseignement supérieur

Chaque module d’enseignement supérieur correspond à un certain nombre de crédits. Un semestre à plein temps vous permet de valider 30 crédits et une année entière 60. Les premier et deuxième cycles (niveau de base) s’étendent généralement sur trois ans, soit 180 crédits. Si vous poursuivez une ou deux années supplémentaires (niveau avancé), vous obtiendrez 60 ou 120 crédits en plus.

Examen final

À la fin de chaque module, vous passerez un examen écrit ou oral. Vous pouvez également être évalué à partir de devoirs faits à la maison. Il pourra vous être demandé de remettre des devoirs personnels, des travaux de groupe et des mémoires. Des expériences en laboratoire peuvent également être réalisées pour certains cours. Si vous êtes dans l’impossibilité de passer un examen ou en cas d’échec, vous avez le droit à un rattrapage.

Diplôme

En fin de formation, vous pouvez demander à votre université ou établissement d’enseignement supérieur de vous délivrer un diplôme. Il existe trois types de diplômes : généraux, beaux-arts et professionnels. Au niveau de base, il existe deux diplômes généraux :

  • diplôme d’études supérieures après deux années
  • licence (kandidatexamen) après trois années d’études

Il existe par ailleurs deux diplômes généraux au niveau avancé :

  • diplôme de maîtrise (magisterexamen) après une année
  • master après deux années

Les programmes de formation à un métier (par ex. infirmière, ingénieur ou psychologue) sont sanctionnés par un diplôme professionnel.

Conditions d’admission aux études supérieures

Pour accéder aux études supérieures, il vous faut remplir un certain nombre de critères de base et spécifiques propres au module ou au programme visé. Cela signifie que vous devez posséder les connaissances préalables pour suivre la formation.

Conditions générales d’admission

Quelle que soit la formation, des prérequis de base sont nécessaires. Ainsi, pour intégrer une formation de niveau supérieur en Suède, vous devez être titulaire d’un diplôme préuniversitaire d’un lycée suédois (gymnasium) ou d’un établissement d’enseignement municipal pour adultes (komvux). Un diplôme professionnel d’un lycée suédois ou d’un établissement d’enseignement municipal pour adultes permet également d’accéder à l’enseignement supérieur. Vous devrez toutefois avoir obtenu la moyenne en suédois ou suédois seconde langue 2 + 3 et en anglais 6. Si vous avez terminé vos études secondaires dans un autre pays où vous avez le droit d’accéder aux études supérieures, vous aurez le même droit en Suède à condition d’avoir le niveau requis en suédois, anglais et mathématiques.

Conditions particulières d’admission

Des critères spécifiques sont par ailleurs imposés pour la plupart des formations. Il vous sera demandé le plus souvent d’avoir étudié certaines matières au lycée, mais aussi parfois de justifier d’une expérience professionnelle, de présenter un portfolio ou d’avoir validé des modules d’enseignement supérieur. Si vous souhaitez par exemple faire des études de commerce, on vous demandera souvent d’avoir suivi des cours de mathématiques en plus de ceux inclus dans les critères de base.

Prérequis non satisfaits ?

Si vous ne possédez pas tous les prérequis, il est toujours possible de faire une mise à niveau pour pouvoir accéder aux études supérieures. Vous obtiendrez plus de renseignements auprès des lycées, établissements d’enseignement municipal pour adultes et écoles populaires supérieures. Vous pouvez même vous faire aider par un conseiller d’orientation.

Vous possédez d’autres compétences valorisables ?

Si vous possédez de réelles compétences, vous pouvez toujours les faire valoir dans le cas où vous ne satisferiez pas les critères formels d’admission. Il peut s’agir par exemple de connaissances et d’expériences acquises dans la vie professionnelle ou associative, à l’occasion de séjours prolongés à l’étranger et lors de cours que vous avez suivis. Si vous n’avez pas été au lycée, il vous est en principe possible de justifier de prérequis de base et spécifiques en faisant valoir vos compétences globales. Il vous faut pour cela demander une validation de vos acquis sur le site Antagning.se. Notez que vous devrez également respecter les consignes de l’université ou de l’établissement d’enseignement supérieur pour compléter votre dossier. Il peut par exemple vous être demandé d’envoyer une copie de votre dossier ou de fournir des documents complémentaires. Toutes les consignes se trouvent sur le site Web de l’université ou de l’établissement d’enseignement supérieur.

L’examen suédois d’admission aux études supérieures

Si vous remplissez tous les critères d’admission, vous pouvez augmenter vos chances d’être retenu en passant l’examen d’admission aux études supérieures.

L’inscription est sans aucun critère en matière de nationalité, de permis de séjour ou d’âge, mais vous devrez être en mesure de justifier de votre identité. L’examen est uniquement en suédois.

Comportant 160 questions, il se divise en huit sections. Hormis la compréhension écrite de l’anglais, toutes les matières abordées sont en langue suédoise et il est donc préférable d’en avoir une bonne maîtrise. L’objectif de ce test est d’évaluer votre logique et votre capacité à résoudre des problèmes mathématiques, votre compréhension écrite de l’anglais et du suédois ainsi que votre vocabulaire en suédois. Deux sessions sont organisées chaque année. Pour des renseignements en anglais sur cet examen, consultez www.studera.nu.

L’inscription aux études supérieures

C’est au Conseil national suédois des universités et établissements d’enseignement supérieur (UHR) ainsi qu’aux établissements d’enseignement supérieur et universités qu’incombe la responsabilité d’informer le public sur les formations et les modalités d’inscription aux différents modules et programmes. Pour faire des recherches, créer un compte et vous inscrire à tous les modules et programmes d’enseignement en suédois, consultez antagning.se. Si vous préférez un enseignement en anglais, recherchez alors votre formation et inscrivez-vous sur www.universityadmissions.se.

Si vous bénéficiez du programme de protection d’identité, que vous ne pouvez pas divulguer certaines informations ou si pour d’autres raisons vous ne pouvez pas vous inscrire en ligne, demandez de l’aide à l’UHR.

Pour plus de renseignements, consultez les sites www.studera.nu et www.antagning.se.

Périodes d’inscription

Pour les cours ou programmes d’enseignement en suédois et anglais :

  • La période d’inscription pour le semestre d’automne est ouverte du 15 mars au 15 avril habituellement.
  • La période d’inscription pour le semestre de printemps est ouverte du 15 septembre au 15 octobre.

Si vous désirez suivre des cours d’été, les établissements d’enseignement supérieur proposent quelques formations de courte durée. La date limite d’inscription pour les cours d’été est le 15 mars.

Vous trouverez toutes les dates et informations importantes sur l’inscription et l’admission sur le site Antagning.se. Vous pourrez également y effectuer vos démarches d’inscription. Les informations ne sont disponibles qu’en suédois.

Pour nos cours ou programmes internationaux d’enseignement intégralement en anglais :

  • La période d’inscription pour le semestre d’automne est ouverte du 17 octobre au 15 janvier.
  • La période d’inscription pour le semestre de printemps est ouverte du 1er juin au 15 août.

Inscrivez-vous sur www.universityadmissions.se. Les informations ne sont disponibles qu’en anglais.

Conseils d’orientation

Des conseillers d’orientation sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions relatives aux études supérieures. Si vous fréquentez un lycée suédois, vous pouvez vous adresser au conseiller d’orientation de votre établissement. Cela vaut également si vous fréquentez une école populaire supérieure ou un établissement d’enseignement municipal pour adultes. De la même manière, chaque université et établissement d’enseignement supérieur propose aux étudiants un service d’orientation.

Dossier et sélection

Votre admission dans l’enseignement supérieur sera déterminée par la qualité de votre dossier. Les notes obtenues au lycée, le résultat à l’examen d’admission aux études supérieures ou l’appréciation de l’école populaire supérieure seront notamment pris en compte.

Lorsqu’il y a plus de candidats que de places disponibles, l’établissement doit opérer une sélection. Vous serez alors inscrit sur une ou plusieurs listes de présélection en fonction des éléments de votre dossier, par exemple selon vos notes et le résultat de l’examen d’admission aux études supérieures. Figurer sur plusieurs listes augmente vos chances d’être retenu pour la formation qui vous tient le plus à cœur.

Page last updated 2018-03-26